Happy 2016!

By Julie - jeudi, décembre 31, 2015



2016 is upon us. Like, right here. Just a mere 2h away.
For the very first time in my life, i'm alone, at home for new year's eve and i feel good about it.
Actually, it's not because i didn't had other choices, but this is how i wanted to spend the night.
Reflecting on the past months, planning the next ones and drinking a bit of Champagne, of course!

I'm ready to say aurevoir to this year, even if I didn't love every minute of it, everything I have been through, the good and the bad, were preparing me for what's next... this stupid, wonderful, boring, sometimes frustrating, amazing year! 



What will you do with it? What are you resolution? Who do you want to be tomorrow? 
I would love to know!

And here are a few words about closing chapters...

"CLOSING 2015 


One always has to know when a stage comes to an end. If we insist on staying longer than the necessary time, we lose the happiness and the meaning of the other stages we have to go through.
Closing cycles, shutting doors, ending chapters – whatever name we give it, what matters is to leave in the past the moments of life that have finished.

Did you lose your job? Has a loving relationship come to an end? Did you leave your parents’ house? Gone to live abroad? Has a long-lasting friendship ended all of a sudden?
You can spend a long time wondering why this has happened.

You can tell yourself you won’t take another step until you find out why certain things that were so important and so solid in your life have turned into dust, just like that.
But such an attitude will be awfully stressing for everyone involved: your parents, your husband or wife, your friends, your children, your sister.
Everyone is finishing chapters, turning over new leaves, getting on with life, and they will all feel bad seeing you at a standstill.

Things pass, and the best we can do is to let them really go away.


That is why it is so important (however painful it may be!) to destroy souvenirs, move, give lots of things away to orphanages, sell or donate the books you have at home.

Everything in this visible world is a manifestation of the invisible world, of what is going on in our hearts – and getting rid of certain memories also means making some room for other memories to take their place.
Let things go. Release them. Detach yourself from them.

Nobody plays this life with marked cards, so sometimes we win and sometimes we lose.
Do not expect anything in return, do not expect your efforts to be appreciated, your genius to be discovered, your love to be understood.

Stop turning on your emotional television to watch the same program over and over again, the one that shows how much you suffered from a certain loss: that is only poisoning you, nothing else.

Nothing is more dangerous than not accepting love relationships that are broken off, work that is promised but there is no starting date, decisions that are always put off waiting for the “ideal moment.”

Before a new chapter is begun, the old one has to be finished: tell yourself that what has passed will never come back.
Remember that there was a time when you could live without that thing or that person – nothing is irreplaceable, a habit is not a need.
This may sound so obvious, it may even be difficult, but it is very important.

Closing cycles. Not because of pride, incapacity or arrogance, but simply because that no longer fits your life.

Shut the door, change the record, clean the house, shake off the dust.

Stop being who you were, and change into who you are.


START A BRAND NEW CHAPTER! 
Happy 2016!

Paulo Coelho
"



2016 est presque là. Plus que 2 petites heures. 
Pour la première fois de ma vie, je suis seule, à la maison pour le réveillon du Nouvel An et je suis entièrement satisfaite comme ça. 
C'est par choix, bien sûr. 
Je voulais avoir un peu de temps pour penser aux derniers mois, pour planifier les prochains tout en buvant un peu de champagne au passage. 

Je suis prête à dire au revoir à 2015, et même si je n'en ai pas aimé chaque instant, je sais pertinemment que chaque étape prépare à la suite. 
Cette année dingue qui a été tour à tour incroyable, chiante, pleine de rire, parfois frustrante et triste, transcendante, mais magnifique malgré tout. 

Pour cette année, je te souhaite des rêves à n'en plus finir et l'envie furieuse d'en réaliser quelques uns. 
Je te souhaite d'aimer ce qu'il faut aimer et d'oublier ce qu'il faut oublier. 
Je te souhaite des passions, je te souhaite des silences je te souhaite des chants d'oiseaux au réveil et des rires d'enfants. 
Je te souhaite de résister à l'enlisement, à l'indifférence, aux vertus négatives de notre époque, et par dessus tout, je te souhaite d'être toi, pleinement, entièrement, tout le temps!

Que fais-tu ce soir? Quelles sont tes résolutions? Qui veux-tu être cette année? 
Dis moi! 

Je te laisse avec ces quelques mots sur le fait de laisser aller ce qui ne sert plus.


"2015 - FERME LE CERCLE

Il est toujours nécessaire de savoir quand se termine une étape de la vie. Si tu insistes pour y rester au-delà du temps nécessaire, tu perds la joie et le sens du moment présent. Il faut clore les cercles, ou fermer les portes, ou clôturer les chapitres, peu importe comme tu voudras l'appeler. L’important est de pouvoir les fermer, et laisser s'en aller les moments de la vie qui se terminent.

Ton travail s’est terminé ? Ta relation amoureuse est finie? Tu ne vis plus dans cette maison ? Tu dois partir en voyage ? Tu peux passer beaucoup de temps de ton présent « anéanti » dans les pourquoi, en te repassant le film et en essayant de comprendre le pourquoi du comment de telle ou telle chose. L’usure qui s’en suit sera infinie, parce que dans la vie, toi, moi, tes amis, tes enfants, tes frères et soeurs, tous et toutes sommes sur le chemin vers la clôture des chapitres, tournant la page et continuant à aller de l’avant.
Accepte et continue.

Nous ne pouvons pas être dans le présent en regrettant le passé.
Ni même en nous demandant pourquoi. 
Ce qui s’est passé, est passé, et il faut le lâcher, il faut s’en détacher. 
Simplement.

Nous ne pouvons pas être éternellement des enfants, ni des adolescents tardifs, ni des employés d’entreprises inexistantes. Les faits passent et il faut les laisser partir.

Voici pourquoi, quelquefois il est si important de détruire les souvenirs, les cadeaux offerts, changer de maison, déchirer des papiers, jeter des documents, et vendre ou offrir les livres.
Le passé est passé. N’attend pas qu’on te le rende, n’attend pas qu’on te reconnaisse, n’attend pas qu’un jour on se rende compte de qui tu es… Lâche le ressentiment.
Arrête. 

En te branchant sur « ton téléviseur personnel » pour tourner en boucle et ressasser maintes et maintes fois l’affaire, la seule chose que tu peux obtenir c’est te blesser lentement, t’empoisonner et développer de l’amertume.

La vie est faite pour avancer, jamais, jamais pour reculer. 
Des fiançailles ou des amitiés qui ne se terminent mal ? Une éventuelle possibilité de retour arrière ? (Mais vers quoi ?) Des besoins d’éclaircissements ? Des paroles qui n’ont pas été dites ? Des silences qui ont tout envahi ? 
Si tu peux les affronter maintenant et tout de suite, fais-le, sinon, laisse tomber, clôture les chapitres.

Dis-toi à toi-même "Non, ils ne reviendront pas". Ne te le dis pas par fierté ou par orgueil, seulement parce que toi, tu sais qu'au fond de toi, tu ne cadres plus avec cet état d'esprit, avec ce lieu, dans le coeur, dans cette personne, dans cette maison, dans ce bureau, dans ce travail.

Toi, tu n’es plus le même que celui d’il y a deux jours, trois mois, un an. Par conséquent, il n’y a plus rien vers quoi revenir.

Ferme la porte, tourne la page, ferme le cercle.

Et commence un TOUT NOUVEAU CHAPITRE 

Excellent 2016!




  • Share:

You Might Also Like

0 commentaires