Camping en Wallonie!

By Julie - dimanche, mai 17, 2015


Ce week-end, mon chéri, en grand amoureux de la nature, m'a emmené camper...

Je n'étais pas très emballée par l'idée de passer 3 jours sans douche et sans Wifi. 
Allez savoir ce qui m'a pris d'accepter... 
A force de checker compulsivement les comptes OutdoorBarbieDoll & OutdoorAdventure sur Instagram ainsi qu'après avoir passé beaucoup trop de temps chez A.S Adventure, je me suis prise à rêver de camping sauvage en Colombie Britannique, de nuits à la belle étoile dans le désert de Californie, de joyeux feux de camps, de paysages à couper le souffle, ...
Puis rien de mieux pour se remettre en forme : sport & détox! 
Après tout, il y a un tas de filles ultra canon qui arrivent à maintenir une chevelure de rêve, une peau sans imperfection et un visage d'ange sans une goutte de maquillage, au grand air! 

Je sais à présent que ce n'est pas mon cas. 
Ma confiance en moi était en chute libre dès notre première randonnée de 3 heures dans les bois (sous la pluie). 
En rentrant, je n'avais qu'une envie : me glisser dans un bain chaud
J'ai rapidement compris que c'était hors de question. J'ai donc enlevé mes chaussettes mouillées, mon legging troué, je me suis mise en pyjama, roulée en position fœtale et je me suis concentrée si fort sur mon bouquin afin d'échapper à la réalité que j'étais à deux doigts d'un épisode de schizophrénie. 

Le lendemain matin, après un café brûlant et des pains aux chocolats et à la crème à se damner, ma mauvaise humeur s'évapora. 
Comme il faisait hyper brumeux, nous avons décidé de descendre jusqu'à la Cascade de Coo. L'endroit est vraiment très joli et plein de caractère! 

#NoFilter 





Nous avons ensuite pousser la route jusque Vielsalm et Bastogne. Deux villes charmantes de Wallonie. Où contrairement à ce qu'on peut penser, il y a des tas de choses à faire et à voir. 

A Vielsalm (le village des sorcières), après une longue balade, j'ai bu un Oxo (chose que je n'avais plus fait depuis mes 12 ans!). Chéri n'a PAS voulu goûté quand il a su qu'il s'agissait d'une espèce de jus de viande^^

A Bastogne, on a succombé à l'appel de la gastronomie belge dans toute sa splendeur (pas de sarcasme ici)!
J'ai dévoré un Grizzly (si tu es Belge TU COMPRENDS!) et une méga portion de frites sauce Samourai (qui comme un petit miracle, m'a débouché le nez). 
C'était grand!
(Tellement grand, que j' ai mangé des frites/grizzly 3x sur 2 jours.) 
Maxime me regardait du coin de l'oeil, mi effrayé, mi dégoûté fasciné pendant qu'il se faisait griller de la viande, accompagnée d'un taboulé bio... 

Ensuite, ce ne fût que dégringolade (au sens figuré évidemment, je suis rentrée en un seul morceau. Les blessures ne sont qu’émotionnelles) 
Je ne sais pas vous, mais mon moral est, avant tout, en étroite corrélation avec la propreté de mes cheveux. 
J'étais donc là, l’œil morne, les cheveux gras, le nez qui coule et gorge qui gratte, les chaussettes humides, du poil aux pattes, les ongles cassés (sauf 2 d'entre eux) et pour couronner le tout, mes extensions de cils se sont barrées (il m'en restait 4, à tout casser, sur chaque oeil.)
Allez savoir pourquoi. Quand le destin s'acharne... 


Ce soir là, je me suis goinfrée de Snickers. 

Le dernier jour, on a bouclé la boucle avec une randonné de quelques heures à travers bois et champs, et je ne sais pas si c'était grâce au soleil qui pointait son nez pour la première fois ou grâce au fait que dans quelques heures, je serai chez moi, mais celle-là, était vraiment sympa! 

Bilan : Il est maintenant un fait avéré que j'ai BESOIN de mon petit confort (au MINIMUM d'une douche chaude, d'une toilette correcte où faire pipi, de plein de vêtements de rechange et d'un peu de fond de teint), au delà de ça, j'adore les Ardennes belges! Il y a des tas de petits villages pittoresques charmants, de gens gentils et de super trucs à découvrir. Puis, passer quelques jours coupé du monde avec son chéri qui te jure que malgré tout, tu es la plus belle du monde, ne gâche rien :)
On y retournera (à l'hôtel), c'est sûr!  

Vielsalm



Mardasson, Bastogne 













  • Share:

You Might Also Like

0 commentaires