J'ai démissionné...

By Julie - vendredi, juillet 19, 2013



Chemisier Zara, Short en jean 7 for All Mankind, Montre Casio 

Si tu venais me voir pour papoter, je te demanderai avant tout de ne pas prêter attention à l'état de l'appart.
Tu me dirais que non, évidemment, tu n'y prêtes aucune attention puis chez toi c'est bien pire
Je te proposerai quelque chose à boire et tu accepterais un Perrier rondelle parce qu'il fait très chaud
Ensuite, je te demanderai comment tu vas, ce qu'il se passe dans ta vie, si tu es heureuse et le cas échéant ce qui t'empêche de l'être.
Je t'écouterai et je te conseillerai, car soyons honnête, je suis la sagesse incarnée*

Ensuite, quand viendrait mon tour, je t'apprendrai que j'ai démissionné il y a trois semaines
Que je ne supportais plus de faire quelque chose qui ne me rend pas heureuse, ne fût-ce qu'une minute de plus
Que je m'y refuse
J'imagine que je verrai un peu de surprise mêlée de confusion dans ton regard 
Parce qu'après tout, avoir un job qui ne nous plaît pas mais qui paie les factures, c'est un peu le lot de la majorité
 et démissionner, en ayant absolument rien d'autre en vue, est risqué par les temps qui courent 
Mais je ne veux pas le savoir, je ne suis pas la majorité des gens

Si tu me demandais ce que je compte faire
Je t'apprendrai que j'ai trouvé une formation qui m'intéresse beaucoup en Design Graphique
Que j'ai même passé un examen d'admission en informatique et en infographie un peu hard core que j'étais certaine d'avoir raté
Et que finalement, quand j'ai appelé pour connaître les résultats plus d'une interminable semaine plus tard, j'ai appris que j'étais acceptée!
Et que je commencerai ladite formation dès mon retour de vacances

Je te dirai que, comme tout dans ma vie, les choses s'orchestrent tellement parfaitement que je n'en revient pas
Mais que oui, bien sûr, je me rends compte de la chance que j'ai

Ensuite je te demanderai probablement ce que tu penses du prénom du bébé de Kim Kardashian, des 95 ans de Nelson Mandela ou encore quelles sont tes impressions sur la mort de Corey Monteith
Parce que parler de nous ça va un temps

Tu me répondrais poliment que tu ne regardes pas beaucoup la télé 
Tu te moquerais de moi quand j'avouerai que c'est quasiment tout ce que j'ai fait pendant mes trois glorieuses semaines de chômage
Je sourirai penaude, un peu gênée
Et je confesserai que j'ai mis mon cerveau sur Off pour l'été


On papoterai encore un peu, de sujets plus sérieux cette fois, parce que c'est plus ton truc

Je te remercierai ensuite d'être passée, te ferai un méga bisou et te raccompagnerai à la porte
Tu me dirais qu'on devrait vraiment faire ça plus souvent

Ensuite, je me grouillerai de me déshabiller, je sauterai dans le canapé et je mettrai E! 

Alors, à bientôt?  :) 



Disons que les avis sont partagés à ce sujet*

  • Share:

You Might Also Like

5 commentaires

  1. You're a damn crazy chick, LMAO!!! Love u sweety

    RépondreSupprimer
  2. MOi moi moi je veux prendre un verre avec toi

    RépondreSupprimer
  3. Tu as bien fait. Il faut vivre à fond chaque seconde

    RépondreSupprimer
  4. quelle écrivain tu ferait ma puce! ça te va si bien de raconter des histoires ! tu devrais encore écrire un livre !tu y exprime beaucoups de choses..;;;;;

    RépondreSupprimer