10 signes qui me font me dire que je ne suis plus si jeune...

By Julie - dimanche, mai 12, 2013




1) Etre légèrement dépassée par la technologie. 
Je suis de la génération Super Nintendo, Mario, à l'époque, était ultra pixélisé et le fusil de Duck Hunt fonctionnait une fois sur deux (principalement quand c'était mon tour). Ma mère m'a offert une Game Boy avec laquelle elle jouait plus souvent que moi à Tetris. J'ai eu mon premier portable en 2000, il avait la taille du frigo qui se trouve dans mon studio parisien, avec une antenne en plus. 
Alors, même si depuis, j'ai relativement bien suivi le mouvement, j'avoue que toutes ces nouvelles applis me stressent un peu. Certes je suis Twitter, Vine & Instagram addict, je traite de dinausores ceux qui utilisent encore Facebook (Nan mais Allô quoi!), mais ne me demandez pas d'adhérer aux applis genre Pose, Snapchat ou Dieu sait ce que les jeunes utilisent de nos jours. 

2) Ne plus manger n'importe quoi sans crainte de représailles
Vous vous souvenez y à 10 ans quand on passait au snack se faire un méga paquet de frites plein de sauce et qu'on rinçait le tout avec un bon coca environ 3 fois par semaine? 
Moi si...
Personnellement, j'ai toujours mangé ce que je voulais quand je voulais mais je trouve que maintenant on a plus tendance à sortir des choses du genre : 
"Non merci, je digère mal ce genre de choses" 
"J'ai une légère intolérance au lactose"
"Ca?? T'es fou, c'est bourré d'huile de palme"
"Y a du gluten dedans" 
"Si je mange ça, je vais mettre deux semaines à m'en remettre" 
"Je suis Vegan" 
Et c'est là que l'ado en moi à envie de distribuer des claques

3) Ne plus arriver à donner un âge aux "jeunes"
Je ne sais pas vous, mais pour moi, tous les moins de 20 ans sont une espèce inconnue. Ils peuvent avoir 7 ou 17 ans, je suis incapable de donner un âge aux gamins qui trainent dans les rues, les bus, les centres commerciaux, à partir du moment où ils ne sont plus dans une poussette. 
Déjà ils ont un peu tous la même dégaine et sont tous habillés plus ou moins pareil (sérieusement les gars, allez y mollo avec le fluo). Puis ils s'expriment tous de la même manière et l'influence de One Direction, Taylor Swift et pour les moins chanceux Sexion D'Assault ou M Pokora est toujours bien palpable. 

4) Avoir la nostalgie du passé
Vous vous rappelez Alf? les Goonies? My Girl? Stand By Me? Retour vers le Futur? Ghostbusters? 
C'était bien, hein? 

5) Payer pour ses dépenses 
Quand on est petit, papa nous dépose au cours de piano. Maman au cours de danse. Où qu'on aille, une voiture avec chauffeur nous y dépose. Aujourd'hui aussi, ça s'appelle un taxi, et ça coute un bras.
Pareil pour le ptit déj', on a qu'à joyeusement dévaler les escaliers pour trouver le meilleur des petits déjeuners préparé et étalé avec amour sur la table de la salle à manger! Maintenant, on dévale sans joie les marches du métro pour pousser péniblement la porte de chez Exki, où là encore tout est trop cher

6) Avoir une panoplie de produit de beauté
Fini la bouteille d'eau précieuse et le baume à lèvre transparent. Bonjour, les crèmes ultra hydratantes/fondantes/réparatrices/liftantes/ repulpantes. Enfant c'était une torture de se mettre de l'écran total avant d'aller jouer à l'extérieur! Maintenant, toutes mes crèmes servent à donner à ma peau l'apparence bénie de l'époque à laquelle je ne voulais pas m'en occuper. Quelle ironie. 

7) Faire des courses ou traîner dans des magasins de déco peut être amusant (A petite dose)
Je traînais les pieds, petite, quand on m'emmenait au marché. Quand j'ai commencé à vivre seule, mes courses étaient faites en moins de temps qu'il me fallait pour en faire la liste. Et jusqu'à ce qu'il y a peu, je préférai aller chez le dentiste que de discuter peinture ou ameublement. Maintenant, ça passe un peu mieux. J'avoue qu'il est super agréable de se réveiller dans un appart magnifique, lumineux, où le frigo déborde de bonnes choses et au final perdre deux heures de ma vie dans des allées bondées est un petit prix à payer.

8) Etre tout excitée quand on te demande ta carte d'identité
Autant que j'ai pu prendre tour à tour mon air offusqué, dédaigneux et méprisant quand on me réclamait ma carte d'identité pour rentrer en boite ou encore au cinéma quand j'avais 15 ans, autant que maintenant je suis ravie au point d'embrasser le portier quand il me la demande. 

9) Préférer les soirées en petit comité 
"T'as fait passer le message?" "Faut absolument que tout le monde soit là!" "Mais oui, bien sûr, met l'invit' de ma soirée en public sur Facebook" "Je vais louer une salle de 300m² pour mon anniversaire"
De mes 18 à mes 22 ans environs, chaque soirée était un genre de Projet X. On préférait largement le quantitatif au qualitatif. Maintenant, c'est tout l'inverse. 

10) Réaliser que le passage à la vie d'adulte est un mythe
Pendant longtemps j'ai cru qu'il y aurait une scission bien net entre ma vie d'enfant et ma vie d'adulte.
Quelque chose qui marquerait le coup. Un avant et un après.
J'ai certes l'âge de voter, de louer une voiture et même d'adopter un enfant mais il n y a jamais eu de déclic bien net, bien tangible. Ni quand je me suis réveillée le matin de mes 18 ans, ni le jour où j'ai eu mon permis, ni quand j'ai loué mon 1er appartement, ni quand j'ai emménagé avec mon 1er copain, ni quand je suis partie à l'autre bout du monde seule, ni quand j'ai décroché mon CDI dans une grosse compagnie, ...
Je n'ai jamais reçu mon invitation officielle au club très prisé des 'Adultes' et encore moins son mode d'emploi. 
Au final la vie est une succession de situations et de changements. On vieilli, c'est inévitable mais la meilleure partie de tout ça c'est qu'on peut toujours se comporter comme un enfant un peu paumé et complètement excité par ce qui se passe autours de lui même s'il n 'y comprend pas grand chose. Et ça, c'est plutôt cool  ;) 




Alors, toi non plus t'es plus toute jeune? 


  • Share:

You Might Also Like

6 commentaires

  1. Ah ben attends, j te rejoints sur les 10 points, pas de panique!

    RépondreSupprimer
  2. Hilarant, j'adore!

    RépondreSupprimer
  3. Ton post m'a fait très rire et rigolé jaune ;)

    Mon petit frère se moque quand je dis "j'espère que l'hiver ne vas pas être trop dur...". et puis quand je cherchais une entreprise pour mes stages c'était dans le bottin papier !! Aujourd'hui "No way" on pense Green, effets secondaires à long terme, principe de précautions...

    C'est dingue le temps passe si vite, mais c'est aussi un signe de sagesse :)
    Allez prends soin de toi! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mooline! A la sagesse, tiens!
      Comment tu vas?

      Supprimer