30/09/2012

Week-End Song(s)!



Happy Sunday Guys! 










28/09/2012

Twitter Trolls & Pam Beesly crazy fan!


Hey lovelies, 

I'm kind of obsessed with Vlogs lately, which is terrible cauz I'd spent probably wayyy too much time on Youtube! 
I really like the all writing/filming/editing process, and i specially appreciate bloggers who come with great/funny/interesting theme ideas that changes from the oh so boring "What's in my purse" vidéo. Hey i don't judge, i did it too -> Right here
Ahaha! 

Anyway, these two make me laugh!! Enjoy  :) 


Hello mes beautés, 

Pour vous dire la vérité, je suis pas mal obsédée par les Vlogs (Blog vidéos) en ce moment et c'est une horreur totale car je passe un temps fou à glandouiller sur Youtube du coup (Je rêve toujours d'un job où je sois payée pour cela, si quelqu'un m'entend...). 
Le processus complet, allant de l'écriture au montage me passionne particulièrement et j'apprécie donc forcément les blogueurs partageant leurs vidéos peu ordinaires, nous changeant de la banalité affligeante des vidéos du style "Y a quoi dans mon sac?" 
Hey, je ne juge pas, je l'ai fait aussi ->   ;) 

Bref, celles-ci m'ont bien fait rire! 
Uniquement en anglais, sowy sowy! 














27/09/2012

Into the wild





Today, we took the camera and headed to the woods (kind of) for a fun sister-sister time! 
Doesn't she have some potential? 
She usually prefere to be on the other side of the camera! She loves taking pictures, making fun videos, and she even know the all editing process! 
She is so fun to play with! Such a fun little lady  :) 

Aujourd'hui, nous avons pris la direction du petit bois tout proche pour une balade sympathique de fin d'après-midi. 
Elle est plutôt douée, n'est-ce pas? 
Même si elle préfère généralement être derrière l'objectif! Prendre des photos par centaines, réaliser des vidéos rigolotes, elle n'est jamais à court d'idées et elle connait même le processus complet d'édition qui suit les prises! 
Cette petite demoiselle est définitivement trop chou  :) 






 














25/09/2012

Photoshoot with Vintique!





Today i wanted  to share these pictures took by my little sister and edited with the great Iphone application : Vintique! 
It is awesome, seriously. If you're a fan of Instagram, Vintique have more filters (about 35), more frames (about 50), more effects, pretty much more everything! 
Vintage, colorful or Edgy, just do your pick! 
Exept that is not a social network BUT you can send your pictures directly to your Facebook, Twitter & even on Instagram! 
How awesome?  Go check it out  :) 

Aujourd'hui je voulais partager ces photos prises par ma petite soeur, et retouchées avec l'application Iphone Vintique! 
Cette appli est géniale, sérieusement. 
Si vous êtes un fan d'Instagram, Vintique a plus de filtres (environ 35), plus de cadres (environ 50), plus d'effets, plus de tout en somme. 
Excepté que ce n'est pas un réseau social over mainstream. Cependant, vous pouvez envoyer vos photos directement via l'appli sur votre Facebook,  Twitter et même sur Instagram! 
Alors c'est magnifique ou c'est pas magnifique? 
Testez, vous verrez  ;) 

 

 











Oh, and this is obviously not a sponsored post. I'm not that cool ;) 
Oh, et ceci n'est évidemment pas un post sponsorisé. Je ne suis pas cool comme ça  ;) 


23/09/2012

Blablabla...




Hey guys, 
today i'm in a chatty mood, so let's started. 

1) What happend with the last episod of the season 8 of Grey's Anatomy?! 
How dare they let us like that, without knowing if our surgeons are going to die in the woods?
They clearly don't have some brilliant wilderness skills but COME ON? 
Does by any chance Greys Anatomy is going to be the new Lost? 
Are they going to give a new dimession to the show? 
Hum... Okay, probably not. But i DON'T WANT TO WAIT months to see the next episode!  
Oh, Hollywood, how i hate you! 

2) I've almost finished Hunger Games, i feel really Katniss right now. I could almost try to hunt. Not really. But kind of. 

3) Things i've noticed in Brussels so far : 

- Places changes a bit, but people don't.  
- The first question everybody ask me is "Do you have a baby yet?" "Why nooooot?' 
- I want to punch them everytime i hear that
- No matter how you promise that you were about to call someone while you were there, they don't believe you.  
- Some people are stuck in 1997. 
- Which was a good year for the Spice Girl. 
- It don't really feel like home here anymore, but i don't totally feel like home in Paris either. I'm just nowhere at the moment and that scares me. badly. 
- The friends i have here are amazing and apparently still remember and love me even if i'm gone since a long time. 

4) I drove yesterday! i know that's a really random fact but nobody drives in Paris. It's been so long that it was weird and my driving skills weren't great but it was feeling darn good! 

5) I've gain about 5 pounds already. The food here is just delicious and there is sooo much things i can't find in France. Somebody needs to stop me! Since I can't obviously not count on my mom to stop this massacre. 

6) It feels good to be home. Sometimes i feel like a child again (with the good and the bad aspects  ;) 

7) The smell of 'Le Petit Marseillais Lila' shower gel makes me really happy. 

8) Sometimes a trip back home makes you questioning and even consider differently the next few months of your life. 

9) I kind of miss Paris 

Now, What's up with you?? 


Hey hey hey, 
Aujourd'hui je me sens plutôt d'humeur locace, alors profitons-en. 

1) Comment ont-ils oser finir la saison 8 de Greys Anatomy de cette manière? 
Sérieusement? On est censé reprendre le cours de notre vie sans savoir si nos chirurgiens chouchous vont crever dans les bois dans la saison 9?? 
A moins qu'ils nous préparent un scénario à la Lost pour donner une nouvelle dimension à la série? 
Ok, les probabilités sont minces mais bordel, j'ai pas envie d'attendre des mois avant de connaître la suite.
Hollywood, je te hais! 

2) J'ai presque fini Hunger Games. Je joue ma Katniss dès que je peux. J suis presque tentée d'aller chasser.  Presque seulement. Quoi que... 

3) Voici quelques petites choses que j'ai remarqué depuis mon arrivée : 

- Les endroits changent légèrement, les gens eux ne changent pas.
- La première question que l'on me pose  immanquablement est "Aloooors, ça y'est t'as un enfant maintenant??" "Mais pourquoooii?" 
- J'ai envie de les frapper violemment, à chaque fois. 
- Peu importe à quel point tu promets que tu viens d'arriver en ville et que tu allais appeler pour prendre des nouvelles, les gens ne te croient pas. 
- Y a beaucoup de gens coincés en 1997. 
- Remarque, c'était une grande année pour les Spice Girls.
- Bizarrement, je ne me sens plus vraiment chez moi ici mais pas complètement chez moi à Paris non plus. Ce qui me fait un peu peur. Pour de vrai. 
- Les amis que j'ai ici sont géniaux 

4) J'ai conduit hier! Bon ok, c'est plutôt banal mais ça faisait tellement longtemps que ça mérite d'être souligné. Mes réflexes sont certes un peu rouillés mais qu'est-ce que c'était cool! 

5) J'ai pris au moins 3 kilos! Aidez-moi! Arrêtez-moi! Visiblement je ne peux pas compter sur ma maman! 

6) Ca fait du bien d'être à la maison. J me sens comme une enfant (avec les bons et les moins bons aspects) 

7) L'odeur du Petit Marseillais au Lila me met de très bonne humeur le matin

8) Parfois, un retour à la maison peut te faire remettre en question les prochains mois de ton existence. 

9) Paris me manque. 

Bon, et vous, quoi de neuf? 



22/09/2012

Wise Week-End Words




“The adventure of life is to learn. The purpose of life is to grow. The nature of life is to change. The challenge of life is to overcome. The essence of life is to care. The opportunity of life is to serve. The secret of life is to dare. The spice of life is to befriend. The beauty of life is to give.” 

William Arthur Ward. 

20/09/2012

Au pair's mistakes





Today i wanted to share some very common mistakes i made while i was an Aupair in California a few years ago. 
Please don't judge, everyone is fine  ;) 


I)  By a lovely californian afternoon, Sarah* (12 nearly 13) asked me if she can go to her friend's house who lives two streets down to have fun in the swimming pool. 
I went there with her and since her friend’s nanny Maria (whom by the way wasn’t able to speak a word of English) was there, I made Sarah promise to keep her phone with her all the time and to answer as soon as i call. I left and I took a nap.

II)  One night, Dolly* (the mum), asked me to cook the roast meet that she bought earlier for dinner. I was happy to start the task! 
I love to cook and the kitchen was just big, and white, and awesome! 
Also, they’re real Californian so they never eat fat (fat is bad!). 
She gave me some directives: a sip of virgin olive oil, a tiny bit of salt and pepper then directly in the oven on a baking plate
Everything was fine until then…
I put the roast in the oven and turn it on. 
Meanwhile, I started to cut the vegetables, whistling happily, when I suddenly smell something burning. I had a quick look in the oven : can't see anything, smoke everywhere! 
I carefully opened the oven when the nasty, smelly smoke came straight into my face. Sh**! 
I quickly put on the cooking gloves and put off the roast meet, the olive oil was dripping everywhere! 
I grabbed some tissue to clean the oil in the oven, when the tissue suddenly burned! OOOppss.
I dropped it (by it i mean the fire ball) in the oven (thanks god it wasn’t on the wooden floor!). I ran to the sink, filed up some dish with water and threw everything into the oven. At this point my heart was pounding and i wasn't thinking straight. I thought about running outside screaming for help, but then i saw myself locked up in jail, accused to be a pyromaniac. 
The kitchen was just full of water and white smoke
I took a deep breath (or a hundred), cleaned everything and put the roast back into the oven (he wasn't burnt, i swear), in the right dish this time.
There were no witness of the massacre and the dinner was just fine. 

III)   Like I said earlier, the children used to go to summer school, which means I had plenty of free time. In the project to spend my three last weeks to explore California (oh yeah!), I plan on to have some extra money so I accepted a baby-sitting gig that someone propose a few days before (i still absolutely don’t know why).
It was for a little boy of 9 months old, he was cute and chubby and just plenty adorable. 
I'd forgot his name, so that’s one name that I won’t have to change for the story. 
So, I went to the lovely family’s house; the mum gave me some basic directives, saying clearly that “the baby’s wipes are in the bathroom next to the changing table”. 
It's very important, You’ll see.
“Okaaaaay, it’s gonna be alriggghhht” the only thing I learned to say with insurance. 
We played, we laughed, we read and then we ate. Logically, after all that came the time to change the baby’s layer.
While whistling, I took him to the bathroom (like I’ve done that all my life, ya know!), I laid him down on the changing table between the sink and the toilet (geography is important here).
I looked everywhere, no wipes. Hum. I looked down and I saw a cylindrical box on which was written "wipes". Ah! so they were there! I methodically cleaned the baby while winning the world records of apnea.
Everything is fine. I will be a good mother.
I put him down for his nap, then I went back to the bathroom and suddenly wanted to know more about those wipes. 
At this point, you know somethings wrong or what I’ve been writing makes no sense, right? 
Well, it wasn’t wipes for babies. It was cleaning wipes for the bathroom…

IV)   One day off school, I went with Sarah to Santa Monica. We played in the sand, build a castle (of sand, no time for a real one), eat ice-cream and did a lot of other things that good people do with children. 
Around 5pm, we decided to go back home to have some rest before running to the theatre to see a play in which was playing Jason*, Sarah’s brother, when I realized that I didn't remember where the car was in this six floor parking lot. lost. car. 
Sarah started to panic; I tried to keep her calm. 45 minutes later I started to panic. 
We ran up and down, like two lost dogs and kept pressing the car keys frenetically, just in case.
The parking’s keeper ask us to go with him in his crappy golf car to check carefully every floor.
He was laughing, saying that there was four divisions in the parking lot: north, south, east and west. So there were thousands cars. 
Then, I thought that maybe the car got stolen, which totally take of my responsibility, isn’t it?

Finally, we found it. 
Right where I left it.
The only problem was that I looked for 2 hours and 25 minutes and i didn’t have time to go back home anymore.
I hurry to Jason’s school, we entered discretely in the room but the show had already started. 
When everyone looked back to me, I suddenly realize that I might have had a terrible look. I spend the day at the beach, i had a sunburn on my face, my mascara was running down, my hair were dry and salty up in a really non-sexy bun. Those two hours running and looking for the car did some real damages. 
I wanted quickly to explain to everyone all my bad luck of the day, we will have share a laugh and everyone will get his attention back to the play… Instead, I just hide myself into the closest chair and didn’t see anything as I forgot my glasses.

To summarize, I abandoned Sarah, almost put the house on fire, clean a baby’s bottom with bathroom cleaning wipes and lost a car that didn’t belong to me. And I made it short… I could have explain the time i've been arrested! 

The names has been changed, scared they’ll get back at me.


Aujourd'hui, je tenais à vous raconter quelques unes des erreurs commises pendant que j'étais jeune fille au pair en Californie il y a quelques années. On ne juge pas.  

Mes déboires de jeune fille au pair 

I)   Par un bel après-midi, Sarah* (12 ans presque 13) me demanda si elle pouvait rejoindre son amie qui vivait deux blocs plus loin pour barboter dans sa piscine. Je l’ai accompagné sur place et, vu que la nounou mexicaine de sa petite copine était présente, je l’ai laissé sous la bonne surveillance de Maria (qui ne pétait pas un traître mot d’anglais). Non sans avoir fait promettre à Sarah de garder son téléphone portable sous la main et de décrocher aussitôt que celui-ci sonnerait, bien évidemment.
Je suis rentré et j’ai fait une sieste.

II)  Un soir, Dolly*, la mère de famille, m’avait demandé de cuisiner le rôti acheté plus tôt, pour le dîner. Je m’attelais à la tâche avec entrain. J’aime bien cuisiner et cela me faisait relativement plaisir de pouvoir gérer. En bons californiens, ils ne mangeaient jamais gras (le gras c’est le mal !). Elle me laissa donc quelques directives quant à la préparation : un filet d’huile d’olive, pincée de sel et de poivre et enfourner directement. Jusque là tout va bien.
Je place le rôti sur la plaque plate dans le four et allume celui-ci. Je découpe les légumes en sifflotant quand une légère odeur âcre vint me piquer les narines. Je risque un coup d’œil dans le four, y a de la fumée partout.
J’ouvre prudemment la porte de celui-ci quand un nuage puant et mordant me saute au visage. Merde.
J’enfile les maniques, je sors la plaque, l’huile coule partout.
J’éteins le four, j’attrape le rouleau de papier ménager et entreprend prudemment d’essuyer l’huile qui a coulé sur la résistance brulante du four quand le papier que j’ai dans la main s’embrase d’un coup ! Whoooshhh.
Je le lâche dans le four (heureusement, heureusement, pas sur le parquet en bois!). Je cours au robinet, remplis le premier récipient que je trouve et balance le tout bien au fond du four. A ce stade la cuisine était inondée et remplie de fumée blanche. 
J'étais à deux doigts de courir dans la rue en appelant à l'aide mais j'ai eu une horrible vision de moi derrière les barreaux d'une prison, incarcérée pour pyromanie. 
Je me suis calmée, j’ai respiré (une centaine de fois), tout essuyé, nettoyé et remis prudemment le rôti au four dans un plat adapté, cette fois. Il n’y a eu aucun témoins du massacre et le dîner c’est passé sans accros le soir venu. Ouf.

III) Comme je l’ai dit plus haut, les enfants allaient aux cours d’été. Ce qui signifie que j’avais énormément de temps libre. En vue des trois dernières semaines que j’allais consacrer à l’exploration de la Califonie (Oh Yeah !), je me dis qu’un peu de money supplémentaire ne ferait de mal à personne.
Je décidais donc d’accepter un job de baby-sitter qu’on m’avait proposé (allez savoir pourquoi) quelques jours plus tôt.
Il s’agissait de garder un petit garçon de neuf mois mignon comme tout (et vigoureux, pas du genre à se casser dès qu’on le touche, c’est très important je trouve).
A ce stade, j’ai oublié son nom, cela fait donc un prénom en moins à modifier pour l’histoire. Bref.
Je me rends donc au domicile de la charmante famille, la maman me donne les indications de base en me précisant que « ses lingettes se trouvent dans la salle de bain à coté de la table à langer. » Vous verrez, c’est important.
« Okaaaayy, it’s gonna be alrighhhhtt. Don’t worry » C’était la seule chose que j’avais appris à dire avec assurance. On joue, on rit, on lit puis vint le moment de manger. En poussant la logique d’un cran vint donc ensuite le moment fatidique de changer le lange de ce cher enfant.
Je l’emmène en sifflotant (genre j’ai fait ça toute ma vie, je ne suis pas du tout inquiète) dans la salle de bain, l’installe sur le coussin à langer qui lui-même se trouve entre le lavabo et les toilettes.
Je regarde partout, aucune trace de lingettes. Hum. Je jete un coup d’œil plus bas, au niveau du sol et vois effectivement une boite cylindrique avec écrit en rose « Wipes » (lingettes quoi). Ahhh ben les voilà ! Je nettoie méthodiquement le petit en battant un record d’apnée hallucinant.
Tout se passe bien. Une fois celui-ci à la sieste, je me rends à la salle de bain et par pur hasard, inspecte plus longuement le fameux paquet de lingettes. A ce stade-ci vous l’aurez compris ou mon récit n’a aucun sens, il ne s’agissait pas de lingettes pour bébé. C’était des lingettes nettoyantes pour salle de bain…

IV)   J’allais me promener avec Sarah à Santa Monica, un jour où elle n’avait pas cours. Nous avons joué dans le sable, construit un château (de sable toujours, pas le temps pour un vrai), mangé une glace et fait plein de choses que les gens bien comme il faut font avec les enfants. Vers 17h, nous allions reprendre le chemin de la maison afin de d’abord nous changer et ensuite de foncer à Pasadena pour voir la pièce de théâtre dans laquelle jouait Jason*, le frère de Sarah, quand je me rendis compte que j’avais perdu la voiture. Impossible de me souvenir à quel endroit du parking de 6 étages je l’avais laissée. Sarah paniquait, je lui dis de se calmer. Après 45 minutes, je paniquais aussi. Nous courrions à tous les étages comme deux perdues et je faisais frénétiquement fonctionner la commande automatique à tout va, ne sait-on jamais. Le gardien du parking nous fit monter dans sa saleté de voiturette de golf afin d’examiner minutieusement chaque étage.
Il m’expliqua hilare qu’il y avait quatre divisions au parking : nord, sud, est et ouest. Autrement dit des centaines de voitures. Ah. Bon.
Je commençais à me dire que peut-être elle avait été volée, ce qui dans un sens m’enlevait une grosse part de responsabilité, pas vrai ? Enfin au final, elle était bien là. Pile à l’endroit où je l’ai laissée. Seulement on avait cherché pendant 2h25 et on avait plus le temps de passer par la case maison.
On a foncé à l’école de Jason, on est entrées peu discrètement dans la salle de représentation où la pièce avait débuté. Quand tout le monde s’est retourné, je me suis rendue compte que je devais avoir vraiment triste allure. J’avais passé la journée à la plage, j’avais le visage rouge, le mascara salement dégoulinant, les cheveux desséchés et salés retenu en un vieux chignon pas sexy pour un franc et les deux heures de sprint incessant et de slalome entre les voitures du parking avait fait des dégâts irréversibles au niveau de mon hygiène corporel.
Je voulais expliquer brièvement à la foule nos dernières mésaventures, on aurait tous bien ri et ils seraient tous retournés joyeusement au spectacle. Au lieu de ça je me suis ratatinée sur un siège tout proche et je n’ai rien vu du spectacle car je n’avais pas mes lunettes.

En gros, j’ai abandonné Sarah, failli mettre le feu à la maison, massacré les fesses d’un bébé et perdu une voiture qui ne m’appartenait pas. Et ça, c’est pour faire court, j'aurai pu expliquer la fois où j'ai été arrêtée! 

Les prénoms ont bien évidemment été modifiés par peur de représailles*


Picture found/ trouvée via  



18/09/2012

@ the fair





This first day home was close than perfect
I spent a lot of time with this little lady and as you can witness i ate a LOT (seriously, A LOT! Snails (YEUP), waffles, donuts, fries, you name it, i had it!) 
Which was pretty awesome  
Can wait to see my other sister and her little girls tomorrow and of course, spend plenty of time with my mom!

And on an other note, i finally start to read Hunger Games! 
So far so good! 
I know, i know, i start reading it two years after everybody, which means i probably gonna read fifty shades of grey next summer ;) 


Cette première journée à la maison a été proche de la perfection.
J'ai passé plein de temps avec mon mini-moi et comme vous pouvez constater je n'ai fait que manger...
(sans blague, un gros pétage de bide!) 
C'était merveilleux  ;) 
J'ai hâte d'être demain pour voir mon autre soeur, ses petites filles et évidemment passer plein de temps avec ma maman.
  

Oh et pour parler d'autre chose, j'ai enfin commencé à lire Hunger Games! 
Pas mal, pas mal! 
Je sais, je sais, tout le monde l'a lu il y a au moins 2 ans, ce qui veut dire que je lirai probablement Fifty shades of grey l'été prochain, voilà  ;) 















17/09/2012

To Brussels i go





Today, I'm off to my hometown my dear friends. 
I'm going to spend the next 10 days home with family.
The reasons of this visit are not as happy as usual but the most important thing is that we will be all together and that's the only thing we need right now. 
I keep you posted. 

Xo

Aujourd'hui je rentre au bercail mes amis. 
Je vais passer les 10 prochains jours avec ma famille. 
Et même si les raisons de ma venue ne sont pas aussi joyeuses que d'habitude, on sera tous réunis et en ce moment c'est la seule chose qui importe vraiment. 
Je vous tiens au courant. 

Bisou


16/09/2012

I catch the bouquet! YAY!


Hey Guys, 
Hello mes lapins, 

Yesterday was a big day! 
That girl got married
Hier était un grand jour! 
Cette fille est maintenant mariée. 



Photo volée sur le Facebook de son chéri  mari
Stolen picture from her boyfriend  husband. 

Woowza!! 
And let me tell ya, It was a GRRREAT day! 
I promise a lot more of that later (when i get the official pictures from their rad photographer!) 
But for now, i let you with these instagrams (@CanSoupLover) and the fact that i did catch the bouquet! 
YEUP! 
So... Should we start to plan my wedding or what?? 

 C'était une journée magnifique. 
Je promets de vous en dire et surtout de vous en montrer beaucoup, plus plus tard (dès qu'on reçoit les photos officielles de leur photographe qui déchire!) 
Mais pour l'instant, je vous laisse avec ces quelques Instagrams (@CanSoupLover) et le fait que j'ai attrapé le bouquet! 
OUEP! 
La main de Dieu  ;) 
Alors on commence à planifier mon mariage ou quoi??   












14/09/2012

Waiting for the next train




I’m the kind of girl who’s trying to hold on to things, no matter what. Or if you prefer a more visual way to picture it, I’m the kind of girl who’s going to run like crazy after the train*, even if my feet hurts, even if everybody around me beg me to stop, even if I know deep down in me, that the train who’s living is not the right train for me.
At least I did everything I could, I’ve tried hard, and if the train is gone without me, that’s not my fault, right? No regrets.
But for now, for my sanity, I really need to try it another way. I need to acknowledge that sometimes, it’s okay to let it go.
I’m going to adopt a more Carpe Diemesque philosophy and stop acting like that train was the very last.
I’m not afraid of waiting anymore. My train will come. I know it.

If you read that messy words, thank you, if you understand, you're a rockstar! 

*Not in real life


Attendre le prochain train.

Ca peut paraître facile comme ça, mais il n’en est rien. Je suis le genre de personne à m’accrocher de toute mes forces, ou si on continue plus loin dans la métaphore je suis la nana qui va courir comme une dératée sur le quai en voyant le train s’éloigner*, même si mes talons me tuent les pieds, que tout le monde autours de moi me supplie d’arrêter et qu’au fond de moi je sais pertinemment que, de toute manière, ce n’est pas le train dans lequel je veux être. Au moins je suis en paix avec moi-même, je sais que j’ai donné tout ce que j’ai pu, fait tout ce que j’ai pu, ce n’est pas ma faute si le train est parti sans moi. Pas de regrets.
Je vais tenter dans les prochains mois d’adopter une philosophie plus Carpe Diemesque et arrêter d’imaginer qu’il ne pourrait peut-être pas y avoir de prochain train.
Parfois il faut laisser les choses se faire. Abandonner.
Je n’ai plus peur du temps d’attente, ni de ce que je pourrai découvrir dans l’un des wagons – genre colis piégé-.

Si vous avez lu jusque là ma métaphore boiteuse genre communiqué RATP, je vous en remercie infiniment. Vous êtes de vraies Rockstars ! Et si en prime vous avez compris, respect. 

*Ceci ne s’applique évidemment pas à la vraie vie.


 Picture found here 

13/09/2012

Art Me!



Hey friends, 
Hope you all doing great! 
Today i wanted to talk about art and share a few of my favorite pieces found lately. 
I always feel so inspired when i stumble across art books or website and don't even make me started on the amazing parisian art gallery! 
One of my biggest regret is not be very good at it. I can barely draw. I guess i have a more scientific mind. 
Anyway! 
What kind of art do you like? What's you're favorite artist? 

Hello mes lapins, 
J'espère que vous êtes tous en pleine forme! 
Aujourd'hui, Je tenais à partager quelques oeuvres d'art qui ont attiré mon regard au détour du net. 
Je me sens gonflée d'inspiration à chaque fois que je feuillette un livre d'art, que je surfe sur des sites de peintres, de sculpteurs ou de photographes et ne me lancez même pas sur le sujet des innombrables galeries parisiennes! 
Malheureusement, je n'ai jamais été très douée pour créer quoi que ce soit de mes blanches mains. Je suppose que j'ai plutôt l'esprit scientifique. 
Et vous, quel sont vos artistes préférés? Quel genre d'art aimez-vous? 


"Mirror", Oil on canvas by Tigran Tsitoghdzyan



Saatchi Online Artist: Louise McNaught; Pencil, 2012, Drawing "Wild Ones"


The stunning photography of Petrina Hicks.



by Miriam Sweeney



Study for Inner Improvement sequence by Helena Almeida




I love you, I hate you, by Alessandro Andreuccetti




'I've Got It All', Tracey Emin