Carnet de voyage d'une nana seule

By Julie - lundi, août 20, 2012







Ce week-end, j'ai trié pas mal de photos prises ces dernières années au cours de différents voyages. 
Ayant acquis une expérience, somme toute relative, des expéditions lointaines faites pour la plupart en solo, je me suis dit qu'il serait peut-être utile de publier quelques conseils pratiques.  

Déjà, la question à laquelle je suis le plus souvent confrontée est: "Ca te fait pas peur de voyager seule???" 
La réponse est invariable : Non. Pas le moins du monde. 
Si vous avez la chance de pouvoir être accompagné dans tous vos voyages par des amis, des membres de votre famille ou encore par votre petit ami, mari ou même de votre rabin, tant mieux. Vraiment.
Mais le fait d'être seul ne devrait jamais empêcher quelqu'un d'explorer, de découvrir, de partir. 

*Et arrêtez aussi de penser que tout est dangereux. 

AVANT

- Comme pour tout, l'information, c'est le pouvoir et dans ce cas-ci, la promesse d'un séjour sans accro. 
N'hésite pas à visiter les forums de voyages, à lire les témoignages des autres globe-trotteurs et à fouiller le net à la recherche de tuyaux, de bonnes adresses, de bons plans ou même d'avertissements. 

*En parlant de bons plans : l'échange d'appart est une valeur sûre (à condition de passer par un site officiel ou de procéder à l'échange avec/via une connaissance). Il y a aussi la formule AirBnB qui cartonne, et n'oublie pas que si c'est devenu un reflex de consulter le site pour tes futures locations, rien ne t'empêche de sous-louer toi aussi ta chambre-studio-appart pendant ton absence. 
C'est un excellent moyen de rentabiliser une partie de ton voyage. 

Et ne me sors pas les ô combien lamentables : "quelqu'un chez moi?? beurrkkk nannn! Et s'il vole mes affaires? Et s'il fait des trucs chelou dans mes draps? Et s'il sniffe mes culottes??" 
J'ai juste envie de te dire "il a payer pour, laisse le tranquille."
Je plaisante, je plaisante! 
Mais soyons sérieux un instant, place tes affaires de valeur en lieu sûr, change tes draps et n'accorde pas à tes sous-vêtements plus d'importance qu'ils n'en ont. No one cares! 

- Personnellement, j'ai tendance à planifier les grosses lignes : Itinéraires, hébergements, et détails pratiques (Comment aller du point A au point B - et Dieu sait que les moyens sont variés). 







Là encore, les témoignages et critiques des internautes sont importants. Il y en a toujours pour critiquer la qualité des draps de l'hôtel mais si les 428 avis vous promettent que c'est un trou à rat, c'en est probablement un. 

- Scanne ton passeport et ton permis et envoie la copie sur ton mail. Ca peut servir en cas de perte ou de vol. 

- Dresser une liste des choses que l'on souhaite voir ou essayer peut aider. Cela permet d'optimiser au mieux sont temps. 

- En ce qui concerne les bagages, demande-toi ce que tu as vraiment besoin d'emporter. 
Place le tout dans ta valise et maintenant, DIVISEZ CELA PAR DEUX. 
Sérieusement, y a rien de plus has been que la nana mal organisée qui se retrouve déjà en surpoids au départ. 


                             Voilà avec quoi je partis 3 semaines en Thaïlande! 

- Favorise les choses utiles : des protections auditives pour dans l'avion plutôt que 4 vernis différents, une trousse à pharmacie plutôt que ton fer à lisser, une protection solaire adaptée à ta peau plutôt que ton attirail maquillage et zappe aussi les 36 paires de chaussures inutiles. Tu te considères comme une accro de la mode? Ce sera l'occas' de faire preuve d'imagination et d'innover avec ce que tu as sous la main. 
Oh et tant qu'on y est, n'oublie pas d'adapter tes tenues à l'endroit où tu vas. Ex : oublie la robe a sequin et les talons de 12 si tu pars au... en fait peut importe où tu vas. Oublie  ;) 
Privilégie les tenues versatiles et faciles.   

L'idéal est de trouver le bon équilibre entre planification et imprévu. Confort et aventure. Découverte et détente. 
Tout un programme donc. 


 PENDANT: 




- L'aventure commence à l'aéroport, si, si! 
Tout est permis, fais-toi plaisir. 
Lectures sympa, boissons fraîches, bonbons par centaine, bonne musique, téléphone chargé à bloc (pour narguer faire un dernier coucou à tous tes potes)..  l'attente avant l'embarquement n'en sera que plus agréable.  




- Tu t'installes élégamment (ou pas) à ta place, coté hublot (car tu l'auras demandé préalablement à la commande de ton billet ou au comptoir d’enregistrement) et l'aventure peut enfin vraiment commencer. 

Là aussi, on abat les clichés, tu veux?
  
-Déjà tu te détends, personne ne va tomber. 
-Non, la bouffe n'est pas du tout dégeu. 
-S'il fait froid, la plupart des compagnies offrent couvertures, oreillers et même parfois une paire de chaussettes alors bon, hein. (Et dans le pire des cas remonte au premier paragraphe de cet article et pense à mettre un léger gilet dans ton bagage à main.) 
-Tu vas pouvoir te gaver de super films et de toutes nouvelles séries télé pendant de longues heures! 
-Si tu vois des places libres côte à côte dans l'avion, tu peux toujours demander à l'hôtesse de changer de siège, histoire d'avoir plus d'espace. 




- En cas de longue escale, il n'est pas toujours évident de pouvoir rattraper quelques heures de sommeil ou même de faire passer le temps en traînant tel un zombie dans les couloirs de l'aéroport désert. Renseigne-toi, souvent des salons VIP sont à disposition des voyageurs sans aucune réservation préalables mais moyennant paiement. 
Par exemple, en revenant de Thaïlande j'ai fait une escale de 6h à Mascate, la plus petite capitale du monde. Dépitée à l'idée de devoir passer de longues heures dans un minuscule aéroport fréquenté essentiellement par des hommes, j'ai foncé à l'espace VIP. Le prix est de 50€ pour la durée totale de l'escale et comprends des salles de repos, des douches (miracle et bonheur), un buffet chaud et froid à volonté, des boissons soft à volonté, trois alcool aux choix, des télévisions et le Wifi. 

 


- Une fois arrivée, selon la destination il est souvent plus pratique de monter dans un taxi, de filer l'adresse au chauffeur (Que tu auras imprimé en anglais et en langue locale si nécessaire, histoire d'être sûr) et de se laisser guider. 





























J'ai toujours une seconde adresse d’hôtel sous la main, en plan B. (réservation perdue, hôtel complet, hygiène douteuse, mauvaise situation, etc etc..) 





         


Une fois posée, Profite! Vis! Découvre! Explore! Mais surtout, ADAPTE TOI! 
A la nourriture, aux coutumes, à la population, au mode de vie, ... 
Oublie tout ce que tu connais et accueille ces nouvelles choses à bras ouverts! 
Tu seras aussi surprise de constater à quel point il est facile de rencontrer des gens en voyageant. 
Si tu te sens vraiment seule, checke les sites et forums de voyages ou d'expatriés et vois si des gens organisent des activités dans la région, joins un club (de plongées ou de rando par exemple) ou descends simplement dans une auberge de jeunesse. 

Ou que tu ailles dans le monde, tu ne seras jamais seule. 




APRES :

Ne gave pas tes amis avec des photos et anecdotes diverses et variées, aussi tentant que ce soit, même armée de bonne volonté, tu arriveras difficilement à expliquer ce que tu as vécu. 
Fonce plutôt détailler le tout sur ton blog  ;) 

Souviens toi, j'ai parlé de mes aventures à NY ici  et à L.A  ici , en Thaïlande ici , ici, ici  et aussi (petite vidéo ici  ) et plus récemment à Marrakesh ici !  


Si tu veux plus d'idées et conseils de voyages, je te conseille : 

http://www.travelettes.net/
http://www.thisbatteredsuitcase.com/


Alors, tu pars où? 



  • Share:

You Might Also Like

3 commentaires

  1. :)) wow! very nice! I wanna travel too :DDD But I'm at work and I travel with your pictures hihihi

    RépondreSupprimer
  2. J'adooore ce post! Super conseils. Merci!

    RépondreSupprimer
  3. merci Julie pour ces conseils ... airbnb je ne connaissais pas et je compte m'en servir prochainement ... fan d’écriture j'adore ton blog ...

    RépondreSupprimer