Hypothetical little thoughts about Thaïland

By Julie - vendredi, mars 02, 2012




- Dear Mosquitos, please don’t drink my blood and don’t give me the malaria or the dengue. In one word, leave me alone. Thank you
- Dear thaï people, I’m sure you’re nice, short, but nice

- Dear plane, you and me are going to make a long trip together. I’m counting on you…


- Dear Véro (Sis) & Greg (Brother in law), please let me sleep with you, I mean the whole time. Being alone in a hotel room is just not fun. Thank you for understanding. 

- Dear brother, I wish that you'd come with us so bad!

- Dear suitcase, you going to be one hard to make

- Dear mom, don’t worry about your girls, Véro have Greg, and I have a sign in Thaï where it’s said “please don’t touch me’ we’ll be just fine

- Dear islands, I may decide to never come back and just stay with you forever (Blue Lagoon more than Cast Away style that said)


Petites pensées hypothétiques concernant la Thaïlande*

- Chers moustiques, ne me piquez pas. Ne me refilez pas de crasse genre le paludisme ou la dengue. En un mot, laissez-moi tranquille. Merci

- Cher peuple Thaï, je suis sûre que vous êtes adorables, petits, mais adorables

- Cher avion, nous allons faire un long chemin ensemble toi et moi. Je compte sur toi

- Chers Véro (sœur) et Greg (beau-mais-pas-tant-que-ça-frère), je vous serai vraiment très reconnaissante de me laisser dormir avec vous pendant tout le séjour. Dormir seule dans une chambre d’hôtel c’est pas amusant. D’avance merci pour votre compréhension. 

- Cher p’tit frère, j’aurai adoré que tu viennes aussi !

- Chère valise, tu t’annonces comme un vrai casse-tête minimaliste.

- Chère maman, ne t’inquiète pas pour tes filles, Véro a Greg, et moi j’ai un écriteau où il est écrit en Thaï « ne me touchez pas SVP », tout ira bien.

- Chère îles, il se peut que je décide de ne plus jamais rentrer et de rester auprès de vous (mais plus dans le style du Lagon Bleu que dans Seul au Monde hein..)



*Picture Davendra Banhart.

  • Share:

You Might Also Like

0 commentaires