20/02/2016

Le Grand Canyon


USA Road-Trip


Il y a des endroits dont on croit connaître l'ampleur de la beauté par ce qu'on a pu voir, déjà, dans les films ou en photos. 
Puis vint le moment de s'y rendre en personne, et là, on comprend.
Qu'aucune technologie ne peut, ne pourra jamais, se substituer au ressenti. 
Je ne suis pas particulièrement émotive, mais quand je me suis approchée du bord de cette falaise, quand j'ai pris conscience de la beauté outrageuse du lieu dans lequel je me trouvais, je me suis sentie minuscule et immense, seule et pourtant entourée d'un amour surpuissant, en paix absolue avec la nature, moi-même et les autres, heureuse et reconnaissante d'être en vie, d'être là et les larmes me sont montées aux yeux... 



Ensuite, j'ai glissé sur une plaque de verre glas en repartant vers ma voiture et j'ai fait un trou dans mon pantalon. 

USA Road-Trip

USA Road-Trip

USA Road-Trip


USA Road-Trip

USA Road-Trip

USA Road-Trip

USA Road-Trip

USA Road-Trip

USA Road-Trip

USA Road-Trip


17/02/2016

Flagstaff, Arizona




Je n'avais décidément pas prévu de vous faire un article sur chaque ville dans laquelle je passe. Vraiment.
Mais chaque fois que je me trouve dans un nouvel endroit, je me dis IL FAUT QUE JE PARTAGE CESTROPMAGNIFIQUE.
Donc voilà : 

Après ma petite escapade de quelques heures à Sedona, j'ai repris la route tranquillou vers Flagstaff où j'ai réservé un chouette petit motel sur la route 66.
Je savais déjà, à cette heure, que je n'aurai plus l'occasion d'aller au Grand Canyon dans la journée, je n'étais donc pas pressée. 

J'écoutais Justin Bieber Beyoncé en chantant à tue-tête la vitre ouverte, quand le paysage à commencé à changer doucement. Je ne m'étais pas vraiment renseignée sur l'itinéraire et je m'attendais à une route agréable, jolie, toujours bordée par les Red Rocks et les 30° ambiants. 
Quelle ne fût pas ma surprise, donc, quand je me suis soudain retrouvée entourée de sapins, de montagnes et de neige. 
J'ai grimpé doucement, trèèèès doucement, la montagne en essayant d 'ignorer les appels de phares excédés du véhicule derrière moi, et suivant sa route sinueuse et escarpée, un peu effrayée, les mains moites. 
Après une heure, j'avais le tournis, je pensais être complètement perdue et je n'avais aucun réseau (j'utilise une appli GPS qui fonctionne en 4G...)
 Peut-être que le fameux vortex m'avait téléporté au beau milieu des Alpes?

Je me suis arrêtée sur le bas côté dès que j'ai pu et j'ai sauté hors de la voiture. 
Un grand bonhomme à la longue queue de cheval et au visage basané s'est approché de moi en me demandant si j'avais besoin d'aide.
Je ne sais pas si c'est mon air paniqué ou les étirements frénétiques et un peu maladroits que je faisais qui lui ont fait pensé ça, mais quoi qu'il en soit, je lui en fut reconnaissante. 
Il m'informa que j'étais au beau milieu d'une réserve indienne et que Flagstaff ne se trouvait qu'à quelques miles. 
Il me rassura en m'expliquant que le reste de la route était facile et en ligne droite avant de lancer un "take care sweetheart" et de reprendre ses occupations.


20 minutes plus tard j'entrais dans ma chambre d'hôtel, je prenais une douche et je partais visiter le centre de Flagstaff.

Maintenant, je sais que je le dis souvent mais j'ai eu un VRAI coup de coeur pour la ville.
Son atmosphère vintage, son air frais, ses petites boutiques adorables, ses restaurants plein de charmes.
Flagstaff a vraiment beaucoup de caractère et j'aurai adoré y passer quelques jours de plus. 


Vue depuis la réserve : 





Flagstaff : 

















16/02/2016

Sedona-na-na-na...



Il s'est passé tellement de choses depuis mon dernier article, que je ne sais par où commencer! 

J'ai pris la route tôt de Phoenix, pour me diriger vers le nord.
Je comptais aller au Grand Canyon d'une traite mais en cherchant désespérément une pompe à essence (Ou plus exactement des toilettes), je me suis retrouvée, allez savoir comment, sur la mauvaise route. 
Et par mauvaise, j'entends, une route absolument magnifique qui n'était définitivement pas la plus rapide mais de loin la plus spectaculaire! Big up donc à ma petite vessie ;)

Je suis arrivée à Sedona sur le coup de midi et il fallait que je m'y arrête. C'était plus fort que moi. 
J'ai trouvé un parking et je me suis baladée à travers la ville. C'était beau. grand (en terme de paysages, pas de superficie. Sedona, c'est tout petit). coloré avec un côté New Age meets Cowboy de l'Ouest.
Magique! 
J'ai entendu beaucoup d'histoires sur Sedona et son vortex d’énergie curatrice.
Je n'irais pas jusqu'à dire que j'adhère à la théorie mais je m'y suis sentie bien. Trèèès bien.

Voici quelques photos non retouchées 


















15/02/2016

My first superbowl!




Je suppose que techniquement c'est pas vrai. C'était pas mon premier. 
j'en ai passé un à Los Angeles y a longtemps et il y a trois ans, j'étais à Miami pour le Superbowl 2013 mais j'ai préféré passé la journée à la plage (sue me). 
Cette fois, c'était à la vraie! 
SuperBowl 2016 
Les Broncos contre les Panthers
Avec de la bière, des Margaritas, des copines, dans un sport bar, avec des gens qui crient et qui applaudissent en mangeant des wings. 
C'était bien.
C'était très très bien